FAIL (the browser should render some flash content, not this).

Logo





-
MICHEL ABECASSIS - ADRESSES IRLANDAISES - ARTS ON SEINE - ANNONCES - ARCHITECTURAL HERITAGE - ARDECHE - ARNICA
- ARTHUR - BARBARA BRAY - SEBASTIAN BARRY - BECKETT - BATTLE OF THE BOYNE - BESTIE - PAULINE BEWICK - BOIRE SANS DEBOIRE - FRANCOIS BOUCHER - BOURGOGNE - CADEAUX IRLANDAIS - CAHORS -CELTIC TIGER TAIL - CENTRE CULTUREL IRLANDAIS - LE CHEVAL - CONNEMARA - CONTACTEZ-NOUS - CORK - COUP DE CŒUR - CRAN - CHILDREN CORNER - CUISINE - DELICES DE PALAIS - LE DEPEUPLEUR - DERRY- DEUX JOURS à TUER - DONEGAL - RODDY DOYLE - DRACULA -THE DUBLINERS - DUBLIN GEORGIEN - MICHEL DIDYM - DONEGAL - ENFANTS - ECOLOGIE -ENVIRONNEMENT - EUROPE - OLWEEN FOUERE - GERARD BESSON - GOLF - GLOBAL VILLAGE - GREAT WAR 1914-18 - GREEN BOX - HALLOWEEN - HOTEL DD - HUITRES D'IRLANDE - ILES D'IRLANDE - ÎLES - IRISH CLUB - IRISH DIASPORA - IRISH DIRECTORY - IRISH JACOBITE - IRISH THEATRE ON FILM - JAMES JOYCE - KEN LOACH - FERGUS MARTIN - FRANK MC GUINNESS - MADERE - MALBEC- THE MIDNIGHT COURT - MICHAEL COLLINS- MUSEE DES VAMPIRES - NANCY - NAPOLEON - NUALA O'FAOLAIN (1) - HOMMAGE à NUALA - PARIS GAELS FOOTBALL CLUB PARIS - RECETTES IRLANDAISES - THE IRISH CLUB - THE CLUB - THE IRISH EYES MAGAZINE - BARACK OBAMA - THE O'NEILL WILD GEESE - PORTO - RED HAIR - WILLIAM ROBINSON - SAMUEL BECKETT - SHAMROCK - PARIS WITH IRISH EYES - PAULA SPENCER - POULARDE - SPORT - GEORGE BERNARD SHAW - SOPHIE LOROTTE - SOLDIERS & CHIEFS - SOPHIE TOSCAN DU PLANTIER - BRAM STOKER - TOURAINE DU SUD (In english) (En Français) - VAN MORRISON- VAMPIRE - VERT - VIENNE - VIN -VOSGES - WELEDA - WEXFORD - WILDE -

PROMENONS-NOUS EN IRLANDE... © www.irisheyes.fr

 

Ici, vous retrouvez nos coup de cœur et des itinéraires touristiques différents... Dans cette rubrique, nous vous invitons à vous promenez en Europe. En Irlande, en France et en Europe, nous vous guiderons...
Bien sûr Irlande oblige, nous vous raconterons souvent, des histoires irlandaises, mais aussi d'autres belles aventures. Toujours des histoires d'hommes et de femmes, des histoires simples, où se mêlent la passion, l'amour, l'art.... Des rencontres que nous aimerions vous faire partager.

 

PROMENONS-NOUS DANS
LE DUBLIN GEORGIEN ...

 

 

 

 

 

 





 

 

Il existe autant de raison d'aller à Dublin que de week-end dans l'année. Réservez un vol et débarquez. Dépaysement et enchantement assurés !
Vous avez besoin d'un guide ?

Prenez un Dublinois, attention, un véritable Dub..., demandez-lui de vous raconter son Dublin (de préférence lorsque vous avez le temps et si possible devant un grand verre, cela peut durer très longtemps).

Regardez ses yeux s'interroger, s'embrumer, sourire, puis rire et se lancer.

Dublin, is a... "bloody city"... pas de panique, même si cette ville a vu naître Bram Stoker, le père de Dracula, elle n'est pas plus sanglante qu'une autre capitale, vous venez juste de découvrir un des charmes de Dublin : les dublinois et leur savoureuse langue, ils manipulent l'anglais avec humour et ne peuvent s'empécher de jouer avec les mots. Il prétendent que les anglais leur ont donné la langue pour en faire de la littérature.

Nous en sommes priés de les croire : Dublin s'enorgueillit de 3 prix Nobel de littérature (Yeats, Shaw, Beckett) et d'avoir vu naître Goldsmith, Joyce, St John Gogarty, Robinson, O'Casey, Doyle, Sheridan...
Oscar Wilde (2) est aussi un enfant de la ville, formé à Trinity College (3) au cœur du Dublin georgien. Fondée en 1592, l'université a formé la fine fleur de l'intelligence anglo-irlandaise. C'est là que l'on peut admirer le Book of Kells, manuscrit sur vélin du début du 9e sicle, écrit par les moines de Iona, il faut aussi visiter la grande salle de la bibliothque, Long Room agrémentée d'une galerie et d'une voûte (64m sur 12m).

En sortant, face à Trinity College, visitez la Banque d'Irlande construit en 1728 pour abriter le premier parlement irlandais, non loin, le Château de Dublin (4), par lequel toute l'Histoire d'Irlande est passée et où l'on peut admirer la magnifique Chester Beatty (5) Library. Revenez sur vos pas à la rencontre de Molly Malone,

(-The tart with the cart, la nénette à la brouette - je tiens des Irlandais, le secret des rugbymen de l'île : c'est Molly qui pousse dans la mélée) symbole du petit peuple de Dublin, elle se tient àl'entrée de Grafton Street, l'artère grouillante de Dublin.

St Stephen's Green, poumon de la ville, ce parc a été dessiné en 1877, il est entouré de grands hôtels particuliers célébrant l'âge d'or de Dublin : le plus célbre bâtiment est le Shelbourne Hôtel, véritable palace ayant conservé le charme irlandais de l'art de vivre de l'époque. Si vous n'y séjournez pas, allez prendre un verre au Horseshoe Bar .
Le tour de Dublin georgien serait incomplet sans passer par Merrion Square en remontant de Stephen Green à la hauteur du Selbhourne Hôtel, prendre Kildare Street et découvrez 4 musées nationaux . Le National Museum, où sont conservés les trésors archéologiques des premires heures de l'Irlande à nos jours, la collection des bijoux préhistoriques est considérée comme la plus belle collection d'Europe avec la Broche de Tara et le Calide d'Ardagh du 8e sicle. Apprenez tout sur l'Irlande à l'époque Viking. Si vous nê'tes pas las d'histoire, émerveillez -vous au State Heraldic Museum puis passant par Nassau Street, arrivez au National Galerie, pour tout savoir de la peinture irlandaise et des grands maîtres.
Assez des musées, promenez-vous, la Leinster House construite au sud de la Liffey par le Duc de Leinster .
le sud sera à la mode, avait-il répondu lorsqu'on lui fit remarquer que le sud n'était pas trés aristocratique... - il abrite aujourd'hui le parlement irlandais Dail Eireann. En face dans le Merrion Hôtel, plusieurs trés bons restaurants — d'un français qui a bien réussi à Dublin : Patrick Guilbaud. Ne croyez pas les mauvaises langues qui vous diraient qu'on mange mal dans cette ville.

Autour de Merrion Square, savourez le charme désuet . Au N°29, une maison georgienne restaurée, meublée vous raconte la vie de l'époque. Au N°1, la maison de la famille Wilde , Oscar est né à deux pas à Westland Row.
Profitez de l'ambiance de la ville, de la gentillesse des Dublinois, laissez-vous guider par votre feeling, flanez sur le long du canal (8), vous y croiserez peut-être Sean O'Casey, et filez dans un des trés nombreux pubs dublinois... Si la devise de la ville est : où les citoyens obéissent (5), il est un autre proverbe irlandais dit que dans les pubs, il n'y a pas d'inconnus simplement des amis dont on n'a pas encore fait la connaissance.
Slainte, à la votre, je vous laisse, pas besoin de moi pour commander la suite...
Je fais quoi maintenant ? J'ai rendez-vous au Gate Theatre avec un dublinois, promis, je vous emmène la prochaine fois faire le tour de Dublin by Night.

 

NOTES

Belle promenade à Dublin sans quitter votre fauteuil nous vous recommandons : www.grand-sud.com

 

TOP

 

 

 


Quelques adresses utiles que nous avons testées*

Office de Tourisme d'Irlande : www.discoverireland.com/fr/

Office de Tourisme de Dublin : www.visitdublin.com/

 

Office Dublin Council : www.dublincity.ie


Restaurant et Hôtels à DUBLIN



A LIRE pour mieux comprendre DUBLIN


Escapade à Dublin, Michelin Editions du Voyage r

Dublin, the best of the city, Fodor's

Dublin, Virgin Guide.

Dublin, Mini Rough Guide.

Tous les guides traditionnels,

Guide Hachette, Guide du Routard vous racontent Dublin.

Et encore pour savourer Dublin

Les Dubliners de J.Joyce.

The Van, The Commitments, ou The Snapper de R.Doyle.

La baleine de Dublin de R. Bradbury.

Dublin, or How to be a Real Dub, de David Kenny Ed. New Island.
Indispensable pour comprendre les dublinois

TOP

CONTES ET LÉGENDES

BOIRE sans DÉBOIRE à DUBLIN
Chaque région touristique mets ses produits gastronomiques à l'honneur, parmi eux figure le vins, les eaux de vie et autres alcools. Les problèmes liés à la surconsommation ne sont plus ignorés comme sont connus les bienfaits d'une consommation raisonnée. C'est bien sûr de celle-ci qu'il s'agit dans cette rubrique.

Histoires IRLANDAISES à DUBLIN


A LA RENCONTRE des hommes et femmes de Dublin

Nous vous invitons à faire connaissance, prochainement ici, à travers leur portrait chinois ou leur questionnaire de Proust (selon leur choix) avec :

À FAIRE À DEUX PAS :


TOP


Vous pouvez nous contacter en envoyant un mail à l’adresse suivante : contact

© Copyright Irish Eyes - Photos: © The Irish Club