FAIL (the browser should render some flash content, not this).

Logo





-
MICHEL ABECASSIS - ADRESSES IRLANDAISES -
AMBASSADES - ANJOU - ARTS ON SEINE - ANNONCES - ARAN (LES Îles d') - ARCHITECTURAL HERITAGE - ARDECHE - ARNICA - ARTHUR - FRANCIS BACON - SEBASTIAN BARRY- KATHLEEN FITZPATRICK BERNARD - BARBARA BRAY - BECKETT - BATTLE OF THE BOYNE - BESTIE - PAULINE BEWICK - BLOOMSDAY - BOIRE SANS DEBOIRE -BOURGOGNE - FRANCOIS BOUCHER - CADEAUX IRLANDAIS - CAHORS - CELTIC TIGER TAIL - CENTRE CULTUREL IRLANDAIS - PIERRE CHABERT - COIN DES ENFANTS - COURANT D'EIRE, la NEWSLETTER - LE CHEVAL - CONNEMARA - CONTACTEZ-NOUS - CORK - COUP DE CŒUR - CRAN - CHILDREN CORNER - CUISINE - DELICES DE PALAIS - LE DEPEUPLEUR - DERRY- DEUX JOURS à TUER - DONEGAL - BARRY DOUGLAS - FRANCE EN IRLANDE - RODDY DOYLE - DRACULA -THE DUBLINERS - DUBLIN GEORGIEN - MICHEL DIDYM - DONEGAL - ENFANTS - ECOLOGIE -ENVIRONNEMENT - EUROPE - EUROPE, YES LISBONNE - JULIE FEENEY - OLWEEN FOUERE - GERARD BESSON - GOLF - GLOBAL VILLAGE - GONCOURT - GREAT WAR 1914-18 - GREEN BOX - HALLOWEEN - HOTEL DD - HUITRES D'IRLANDE - ILES D'IRLANDE - ÎLES - IRISH CLUB - IRISH DIASPORA - IRISH DIRECTORY - IRISH JACOBITE - IRISH THEATRE ON FILM - IRLANDE EN BREF (in English) - IRLANDE EN FRANCE - JAMES JOYCE - KEN LOACH - LOT - FERGUS MARTIN - COLUM McCANN - FRANK MC GUINNESS - FRANK McCOURT - MADERE - MALBEC - THE MIDNIGHT COURT - MICHAEL COLLINS - MUSEE DES VAMPIRES - NANCY - NAPOLEON - NAPOLEON III - OSTENSIONS LIMOUSINES - NUALA O'FAOLAIN (1) - HOMMAGE à NUALA - SEAN O'CASEY- PARIS GAELS FOOTBALL CLUB PARIS - PORNIC - RECETTES IRLANDAISES - THE IRISH CLUB - THE CLUB - THE IRISH EYES MAGAZINE - BARACK OBAMA -THE O'NEILL WILD GEESE - PORTO - RED HAIR - WILLIAM ROBINSON - ROI RENÉ - SAINTS - SAINT PATRICK - SAMUEL BECKETT - SHAMROCK - PARIS WITH IRISH EYES - PAULA SPENCER - POULARDE - SALLAM - SAUMUR - SHALOM - SPORT - GEORGE BERNARD SHAW - SOPHIE LOROTTE - SOLDIERS & CHIEFS - THALASSO-PORNIC - SOPHIE TOSCAN DU PLANTIER - BRAM STOKER - TOURAINE DU SUD (In english) (En Français) - VAN MORRISON- VAMPIRE - VERT - VICHY - VIENNE - VIN -VOSGES - WELEDA - WEST OCEAN STRING QUARTET -WEXFORD - WILDE - YES, WE CAN -

PROMENONS-NOUS... © www.irisheyes.fr

Des saveurs de sapins des Vosges

Ici, vous retrouvez nos coup de cœur et des itinéraires touristiques différents... Dans cette rubrique, nous vous invitons à vous promenez en Europe. En Irlande, en France et en Europe, nous vous guiderons...
Bien sûr Irlande oblige, nous vous raconterons souvent, des histoires irlandaises, mais aussi d'autres belles aventures. Toujours des histoires d'hommes et de femmes, des histoires simples, où se mêlent la passion, l'amour, l'art.... Des rencontres que nous aimerions vous faire partager.

 

PROMENONS-NOUS DANS LES VOSGES,
la récolte de l'Arnica...

 

 

 

 

 

 

 



ARNICA : NI BABA, NI BOBO,

simplement Vosgiens responsables.

 

Les Vosges, ce département français porte le numéro 88 et doit son nom au Massif des Vosges qui occupe une grande partie du territoire. Sa préfecture est la ville d'Epinal (celle des Images) et il est situé dans la région Lorraine...

Mais s'en tenir à une telle définition serait faire abstraction de la plus grande richesse de ce département, ce serait nier son histoire, son dynamisme, cela serait tout simplement faire injure aux Vosgiens. Les Vosges, comme l'Irlande, c'est avant tout des hommes et des femmes attachés à leur terre, au paysage qui les a façonnés. La montagne comme une île force à l'union, à la solidarité et condamne à l'éfficacité.
TOP
L'ARNICA,

Cette plante médicinale dont les actions sont connues depuis le Moyen-Age —  Hildegarde de Bingen (ca. 1098-1179) nous révèle son efficacité. Ses utilisations sont en effets attestées par les noms populaires qui lui furent donnés : Arnica de montagne ou Arnique ou Bétoine des montagnes ou Doronic des Vosges ou Herbe aux prêcheurs ou Herbe de tous les maux ou Panacée des chutes ou Quinquina des pauvres ou Souci des Alpes ou Tabac des Savoyards ou Tabac des Vosges...
De plus en plus recherchée, ses vertus sont généralement reconnues pour traiter les ecchymoses, les oedèmes, les dislocations, les contusions, les troubles musculaires et articulaires, l’inflammation de la cavité orale et de la gorge, les furoncles, les piqûres d’insectes et la phlébite superficielle.
Jusqu'à présent, l’arnica a fleurit abondamment au Markstein, la zone de cueillette la plus importante en France — région des Hautes-Chaumes, dont la biodiversité est particulièrement riche. Cependant depuis quelques années, la floraison de cette plante qui pourrait bien devenir l'Or vert des Vosges, n'est plus aussi dense. C'est ce constat qui a alerté les cueilleurs vosgiens : si nous ne changions rien, nous allions vers la disparition de l'Arnica.
Tous les acteurs de l'Arnica, ont choisi de dialoguer : les agriculteurs qui travaillent sur le près de chaume où disparaît l'Arnica, les cueilleurs, les mairies des villages concernés, les laboratoires et l'A.V.E.M. qui a été choisit pour être le médiateur.
TOP
UNE CONVENTION ENCOURAGEANTE ,

C'est donc là une convention exceptionnelle, une convention modèle qui a été signée officiellement le 22 juin 2007 : les cueilleurs s'engageants à des règles de cueillette, à demander un permis de cueillir... les laboratoires s'engageant sur des quantités maximales.

La cueillette de l'Arnica 2008, s'est donc entièrement déroulée de manière réglementée par cette convention et finalement plutôt bien accueillie par l'ensemble des acteurs socio-économique de la filière Arnica .
Dans un périmètre d'environ 20 hectares — en partie sous protection du réseau européen Natura 2000 et protégés car faisant partie du Parc Naturel Régional des Ballons des Vosges, — l'Arnica devrait pouvoir croître en paix. Cette plante, qui soigne les bleus au corps et à l'âme mérite tous les soins.

ENJEUX ECONOMIQUES OU SAUVEGARDE ECOLOGIQUE

Pourtant sa sauvegarde n'est pas encore totalement assurée car un autre danger la guette.

Sous la pression immobilière des vallées, les éleveurs n'ont plus d'autres solutions que de monter en altitude. S'ensuit fertilisation des sols et l'enchaulage, et la belle jaune des montagnes qui aime vivre à plus de 1000m d'altitude dans des sols pauvres souffre de cet modification de son environnement. Alors que faire... c'est ce que ce collectif avec l'A.V.E.M. va essayer d'inventer ?

Un bel exemple de consensus qui change de l'éternel opposition économie contre écologie.

Dans les Vosges, le futur ne se résume pas à nabab contre baba car tout y est bien plus cool.

La prochaine fois, que je vous emmène dans les Vosges, découvrir le Bluet et la Vosgienne, une jolie petite vache.

Par Gaël Staunton

 


NOTES

Le 8 porte bonheur car c' est un symbole d’équilibre final… en Orient il représente :

les 8 rayons de la loi Bouddhique, les 8 règles de la conduite “Chou-King”, les 8 ministres de l’Empire chinois, les 8 pétales du lotus, les 8 sentiers du Tao, les 8 trigrammes fondamentaux, les 8 piliers du Ming-Tang,
les 8 pilliers du ciel, les 8 points cardinaux, les 8 montagnes cosmiques, etc…

C'est une image d'Epinal : L'expression image d'Épinal a pris au fil du temps un sens figuré, qui désigne une vision emphatique, traditionnelle et naïve, qui ne montre que le bon côté des choses.
AVEM : A.V.E.M. c'est à dire l'Association Vosgienne d’Économie Montagnarde 18, Bd A. Garnier - 88400 GÉRARDMER Tél. 03 29 63 33 59

E-Mail : avem.vosges@wanadoo.fr
Car il faut penser qu'en montagne, tout est différent... L'agriculture de montagne présente deux caractéristiques trés particulières : le relief et le climat. La tendance (mondiale) qui semble priviliègier une agriculture extensive n'est pas adapter à la vie en montagne. Du point de vue technique et financier, les agriculteurs de montagne ne luttent pas à armes égales. Le climat et la pente sont générateurs de surcoûts importants allant parfois jusqu'à 30 % de coût supplémentaire de l'investissement agricole en montagne par rapport à la plaine. Donc, on subventionne mais si la logique d'assistanat de l'agriculture venait à prendre le pas sur le maintien de productions économiquement rentables, la relève des générations actuelles d'agriculteurs risquerait de ne pas être assurée. C'est cette mission d'accompagnement, d'invention, de soutien, d'encouragement afin de tendre le plus possible vers un développement équilibré dans un environnement préservé (A lire les travaux du Sénat)

TOP

 

 

 


Quelques adresses utiles que nous avons testées*

Office de Tourisme des Vosges : www.tourismevosges.fr/fr

 

L'Imagerie d'Epinal : www.imagerie-epinal;com

Tél: +33 (0) 3. 29.34.21.87 - 42 bis quai de dogneville 88000 EPINAL -- FRANCE

Depuis 1796, à Epinal on fait des Images (d'Epinal, c'est Jean-Charles Pellerin qui se jette le premier dans l'aventure...

Visiter l'éco-musée c'est faire un saut dans l'histoire de l'imprimerie mais aussi retrouvez des souvenirs d'enfants... Pour la poésie, il faut se retrouver à l'Imagerie, le jour de la Fête de l'Image – J'avoue y prendre un plaisir enfantin. Chaque année, à Pâques, les personnages de l'Imagerie d'Epinal font revivre sous vos yeux des techniques bicentenaires : gravure sur bois, coloris au pochoir, dessin sur la pierre, photogravure... ! La Fête des Images, c'estune fête populaire où se croisent des passionnés d' l'image. L'Imagerie vous ouvre ses portes et en musique, en chansons et en couleurs vous offrent une journée de plaisirs enfantins : rencontrez Pierrot, Gutenberg, Le Chat Botté qui sert de logo à l'Imagerie — j'ai un faible pour un certain Marquis de Carabas, mais c'est une autre histoire.


La Ferme du Bien-Etre :

Ferme du Bien-être - 698 route d’Epinal - Le Beillard - 88400 GERARDMER
Tél :03 29 61 40 85 - Email :fermedubienetre@orange.fr -

Organisée en GAEC, Pascale et René PIERROT et Guy GEHIN ont crée cette ferme — qui est d'abord un jardin — et qui pourrait aussi bien appeler La Ferme du Bonheur ...

plantes médicinales et aromatiques - huiles essentielles distillées sur place - eaux florales - savons - confitures, sirops, bluets, cueillette sauvage (tisanes, confitures, sirops, bonbons, fleurs séchées, condiments). Vente par correspondance possible.

Logo ABLa Ferme aux herbes :

Laurent HALTEL - Chemin du pré du lait 88120 Sapois
Tel : 03 29 24 94 75 - email : lafermeauxherbes@orange.fr

spécialisée dans les plantes médicinales et aromatiques en zone de montagne, respectant les chartes strictes (agriculture biologique, culture des "simples", Bluet des Vosges). Production (tisanes, sirops, confitures, huiles d'assaisonnement ou de massage...)

Laboratoire Weleda :
Depuis 1921, les laboratoires Weleda ont développé une éthique originale, fondée sur la qualité des produits, l’harmonie recherchée avec l’Etre humain et la Nature et l’insertion dans une organisation humaine étroitement solidaire (médecins, pharmaciens, collaborateurs et patients…). Ce sont les principes de Rudolf Steiner et Ita Wegman : fondateurs de la médecine anthroposophique — du grec Anthropos : être humain et Sophia: savoir, sagesse — signifie donc conscience de son humanité — qui seront à l'origine de la philosophie des laboratoire Weleda. 
Les laboratoires Weleda sont laboratoires pharmaceutiques (homépathie...) et laboratoires cosmétiques. Weleda est aussi très présent dans l'univers sportif.

La Confiserie des Hautes-Vosges à Plainfaing : La fabrique de bonbon des vosges : CDHV

Restaurant et Hôtels dans LES VOSGES


L'Auberge du Val Joli et la table de Philippe Laruelle: lieu paisible à l'accueil chaleureux. www.levaljoli.com - Philippe est un cuisinier généreux et ce qui est exceptionnel, c'est l'attachement de Philippe à son terroir. Dans cette auberge, Philippe Laruelle, le fils comme Jacques, le père sublime les produits vosgiens le pigeon, le bourgeon de sapin, les brimbelles (myrtilles sauvages), la bière des Hauts du Valtin... Mais Philippe est aussi un jeune cuisinier et doncson attachement à la tradition des Vosges ne l'empêche pas d'être inventif aussi. La Table du Val joli est une table pour les gourmets gourmands.

Rester quelques jours au Valtin... c'est retrouver le calme, la sérénité, la nature... et la bonne humeur. Addict de travail : pas d'excuse entre deux pauses, vous pouvez travailler aussi chaque chambre est équipé en Wi-Fi.

L'Auberge Le Collet : www.chalethotel-lecollet.com
Au col de la Schlucht, 88400 Xonrupt-Longemer -Tel : 03 29 60 09 57
Paris 440 km- Colmar 37 km - Épinal 56 km - Gérardmer 16 km - Guebwiller 46 km - St-Dié 37 km - Thann 48 km - Le Hohneck 5 km - Le Valtin 6km...
A 1.000 mètres d’altitude à deux pas de la Route des Crêtes, au cœur du Parc Régional des Ballons des Vosges, c'est encore une histoire de famille. Ce beau chalet fut construit en 1968, par le père d'Olivier l'actuel propriétaire.
La devise qu'Olivier Lapôtre, le chef propriètaire des lieux, a choisit d'inscrire à sa carte en dit long sur son travail : Quand vous nourissez les gens ou que les gens vous nourissent, vous acceptez d'avoir confiance en eux, et eux en vous... Cela se vérifie sur toute la planète.
Décoré avec beaucoup de goût dans le style chalet, on savoure le confort des lieux après une journée de nature au grè des saisons....

Museumotel à Raon-l'Étap : www.museumotel.com
En résumé, c'est idéal pour y coincer la bulle...
Cet hôtel, est un village de bulles sur une petite île à Raon. On doit cet ensemble à l'architecte suisse, Pascal Hausermann. Comme ses amis (Antti Lovag celui du Palais des bulles de Pierre Cardin ou Jean-Louis Chanéac) dans les années 60, il est membre du Giap (Groupe international d’architecture prospective) et c'est avec à l'esprit l'utopie que chacun a le droit à sa maison, à son espace, à sa bulle... que Pascal hausermann va developper le concept.

Le Museumotel, s'est refait un peau neuve et a réouvert cette année : un groupe d'amis architecte, designer les nouveaux hôtes vous y accueillent chaleuresement... Choisissez votre chambre selon votre goût votre humeur... Love, Chlorophylle, Orange, Zen, Pop-Art, Star, 50' et savourez... Vivre cette expérience d'Utopie architecturale amusera les plus réticents au Désign et bien sûr enchantera les amoureux et les passionnés d'Architecture...Si vous aimez la neige et le froid: en hiver, la neige recouvrira le jardin et les bulles deviendront de charmants Igloo .

L'Hôtel les Buttes : www.frerejo.com/fr/hotel-buttes.html
Ce n'est pas simplement un hôtel en montagne... C'est la MONTAGNE... Ici la montagne est reine.
Pour les skieurs de tous niveaux, car ici des débutants aux habiles skieurs, tout y est fait pour eux en hiver... Vous êtes ici au royaume de la Famille Leduc.. on se souvient des sours Leduc et de leurs médailles au J.O.
L'accueil y est montagnard... réservé et discret à l'extérieur et chaleureux et convivial à l'intérieur. C'est un trés beau chalet de montagne, avec le confort indispensable pour une mise en forme... piscine, sauna, hamman au pied des pistes en hiver, en été au départ de randonnées exceptionnelles. L'Hermitage du frère Joseph, un lieu de culte qui ressemble à une carte postale...
Le soir, le chef vous attend et vous propose des diners élégants et copieux.

Restaurant Sens et Découvertes à Epinal

2, place Saint Goëry - 88000 EPINAL

email : sensetdecouverte@orange.fr - Tél : 03 29 68 07 11
C'est plus qu'une bonne idée et un concept original. Dans un appartement redécoré, c'est une halte plaisir à l'atmosphère sereine où tous les sens sont flattés : musique, images relaxantes, encens ou fleurs... tout est pensé pour se faire plaisir, se relaxer, bien manger pour être bien.

Un repas où tout est frais, et bio... les producteurs locaux sont favorisés, pour une cure de jouvence, une leçon de diététique sans le déplaisir des régimes : sirop de fruits, de légumes, salade, mille feuilles de légumes frais, déssert aux fleurs. Des recettes inventives aux saveurs ponctuées d'orientalisme, ambiance zen oblige.

L'après-midi, un joli salon de thé où s'offrir un pause et l'on peut repartir avec du thé et des produits bio. Une adresse à découvrir pour retrouver tout ses sens.

Des animations diététique ou relaxation sont aussi proposées : relaxation et déjeuner etc... demandez-le programme.

POUR EN SAVOIR PLUS SUR LES VOSGES :
Conseil Général des Vosges : www. cg88

A LIRE pour mieux comprendre LES VOSGES

VOSGES - Massif d’histoire, terre de liberté.

de Damien PARMENTIER aux Editions la Nuée Bleue

Espace de nature et de détente offert aux citadins épris d’authenticité, le massif des Vosges est le poumon vert de l’Est de la France. Lacs et sapins, vallées et hautes chaumes scintillent de tous les charmes d’une montagne qui sait être douce aux hommes.

Mais la magie romantique des Vosges se nourrit aussi de l’esprit du lieu, de la mémoire vibrante d’une fantastique histoire, qui a façonné un imaginaire unique. Dans un tumultueux cortège de siècles et guerres, de foi et de labeur, les Vosges – frontière âprement disputée, « ligne bleue » électrisant les fièvres patriotiques – ont accueilli, et parfois subi, toutes les grandes mutations du monde. La christianisation, les débuts de l’industrie, l’invention du tourisme, les prises de conscience de l’écologie et d’un développement maîtrisé ont trouvé dans les Vosges de formidables terrains d’expérience.
C’est le mérite de ce livre clair et passionné, magnifiquement illustré, que de donner à comprendre et à aimer le massif des Vosges, terre de tradition, de fierté et de liberté.

LES PLANTES DES VOSGES - Massif d’histoire, terre de liberté.
de Christian BUSSER et Elisabeth BUSSER aux Editions la Nuée Bleue
Cet ouvrage, illustré par plus de 250 photographies de plantes et documents anciens, a été élaboré à partir d'une vaste enquête de terrain. Long travail de recherche a permis à ses auteurs de brosser un tableau de la médecine, telle qu'elle est pratiquée spontanément depuis près de deux mille ans dans le massif vosgien, en dehors de toute prescription médicale.
Cet ouvrage se compose notamment d’un guide clair et pratique permettant la découverte et l’emploi de 200 plantes médicinales. Un atout qui l’a rapidement hissé au rang des livres pratiques de référence sur un sujet aussi fondamental pour l’équilibre et la santé de chacun.
Préface de Jean-Marie Pelt. Celui qui a dit : Je ne suis pas un écologiste qui dit qu'une souris a autant de responsabilité que moi. Je suis un écologiste qui dit que j'ai plus de conscience que la souris, et que je suis donc responsable aussi de la souris. Je me sens responsable de ma communauté, la communauté humaine, pour la petite part que j'y occupe ; et aussi de l'ensemble de la création. Et tout cela est relié par le dedans, l'intérieur, l'intériorité.

GUIDE DES ANTI-INFLAMMATOIRES NATURELS
du Docteur Line Martin aux Editions l'Equilibre
Cet ouvrage, est particulièrement bien fait et montre comment la médecine naturelle peut venir à bout d'allergies, d'infections chroniques etc...
Line Martin, diplômée du CHU de Caen et de la facultée demédecines naturelles Paris XII est un médecin de terrain et une chercheuse.

Alors que de nombreuses bactéries deviennent de plus en plus résistantes à la pharmacopée allopathique pourquoi ne pas expérimenter et tenter de comprendre comment la médecine naturelle possède quelques clefs. Un livre à offrir à tous malade, bien portants, médecins et patients.

Note de Gael Staunton : rien n'interdit d'esayer. Prévenir avant de guérir reste encore une panacée et la nature n'a pas révélé tous ses secrets de prévention

TOP

CONTES ET LÉGENDES

Une légende des Vosges : histoire de violonneux
[ Note de Gaël Staunton : Qui aurait bien pû se passer en Irlande , le Beillard est une tourbière aujourd'hui protégée...]Jean Cablé, violoneux de Cleurie au pied du Fossard revenait du Beillard où il avait travaillé de son métier .Sur le chemin,il fut abordé près du Rain Brice par un Monsieur de belle prestance qui lui demanda de venir jouer à un autre bal.
Jean Cablé accepta. Il pris toutefois la précaution de se faire payer d’avance. Et le gentilhomme anonyme lui glissa dans la poche une pleine poignée d’or. Ensuite de quoi, un tourbillon de vent les emmena tous deux à travers les nuages et les déposa dans un somptueux palais où les attendait toute une assistance de danseurs et de danseuses magnifiquement vêtus.
Jean Cablé joua. Tout le monde dansa dans un fol entrain. Et puis, sans crier gare, quand apparurent les premières lueurs du jour, subitement, tout se volatilisa, tout disparut, et Jean Cablé se retrouva seul avec son violon, au sommet d’un sapin d’où il eu grand mal à descendre.
Il s’orienta et reconnut qu’il était sur la crête qui domine Rehaupal, au dessus de la pittoresque fin de vallée qu’on appelle à bon droit Le Trou de L’Enfer.
Il dut rentrer chez lui à pied. Et pour se consoler, il entreprit de décompter son salaire. Mais il ne trouva plus au fond de sa poche qu’un amas de feuilles mortes. Ainsi s’était transformée la grosse poignée d’écus que lui avait remise le Roi du mensonge et de la fausseté.


BOIRE sans DÉBOIRE dans les VOSGES ou pas loin

Chaque région touristique mets ses produits gastronomiques à l'honneur, parmi eux figure le vins, les eaux de vie et autres alcools. Les problèmes liés à la surconsommation ne sont plus ignorés comme sont connus les bienfaits d'une consommation raisonnée. C'est bien sûr de celle-ci qu'il s'agit dans cette rubrique.

Le CRILLON DES VOSGES : du vin de rhubarbe... C'est la famille Moine, à Rasey, qui fait du vin avec de la rhubarbe dans les Vosges et ne vous y tromper pas de bien belle manière. C'est conseillé par la station œenologique d'Epernay, que Michel Moine a mis au point l'élaboration de son vin de Rhubarbe. Le Crillon des Vosges est un élégant moelleux qui se retrouve à la table des Palaces pour accompagner du foie gras, mais aussi le munster.
Michel Moine - LA MANCHE RASEY 88220 XERTIGNY
- tel : (33) 03 29 30 83 78

Le RIESLING, Le GEWURZTRAMINER : Adossé aux Vosges, proche de Riquewihr, le vaste domaine de 240 hectares de la Cave de Pfaffenheim produit, depuis près de 50 ans, une large gamme de vins blancs, rouges et Crémant d’Alsace. Alex HEINRICH en est le DG mais il est également le PDG de Dopff & Irion.
Mais je vous entends déjà mais c'est du vin d'Alsace... et bien oui. Et du très bon, il serait donc regrettable de ne pas le servir avec les excellents produits vosgiens.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération

Histoires IRLANDAISES dans LES VOSGES

- Saint-Disibot : Moine Irlandais a longtemps vécut dans la région... il a aussi encouragé Hildegarde de Bingen.

- Saint-Dié des Vosges... et la Déodatie

Si aujourd'hui Saint-Dié s'affiche Capitale mondiale de la géographie, c'est à un moine irlandais qu'elle doit sa création. C'est Déodat qui donne son nom à la ville.
- Jusqu'au 30 aout, découvrir l'exposition des bijoux de Bracque
Assiter au Festival International de Géographie (FIG): le thème de la 19eme édition est "Entre guerres et conflits : la planète sous tension.
Du 2 au 5 octobre 2008, la fête de la géographie...
- Remiremont dans les Vosges [où arrive aujourd'hui le TGV-Est] doit son nom à Romaric, un noble instruit et initié religieusement par le moine Amé, disciple du Saint irlandais Colomban. Romaric offrira ses biens à la communauté de Saint Colomban et fera établir un monastère. La ville vosgienne en a gardé le nom : Romarici mons .
C'est encore près de Remiremont, à Saint-Nabort, que naquit le général Humbert, Jean-Joseph Amable Humbert. Si il joua un beau tour au anglais à Castlebar, on ne peut pas saluer de même façon sa tentative 1798, l'année des Français en Irlande, de venir en aide aux Irlandais. Ce débarquement d'un petit corps expéditionnaire français connaîtra un triste sort sur les côtes du comté de Mayo.
- Les celtes : Bien avant l’ère chrétienne, le département était en effet peuplé par les celtes (1000 ans avant J.C.), puis par les tribus gauloises des Leuques et des Rauraques (qui adorent, entre autres divinités, Vosegus, le Dieu forestier)
- La vie monastique : se souvenir de l'apport et de l'influence des moines irlandais en pays Senones (pays des Abbayes), et dans tous l'est de la France : Colomban, Disibod, Déodat furent à l'origine de nombreux lieux religieux : Moyenmoutier, Munster,Luxeuil...
- Gastronomie : On raconte aussi que l'on doit peut-être la recette du fromage Munster à des moines irlandais, allez savoir...

A LA RENCONTRE des hommes et femmes des Vosges

Nous vous invitons à faire connaissance, prochainement ici, à travers leur portrait chinois ou leur questionnaire de Proust (selon leur choix) avec :
- Pascale et René Pierrot de la Ferme du bien-être
- Philippe Laruelle : Chef cuisinier à l'Auberge du Valtin
- Antonio Gacia : le directeur artitisque de l'Imagerie d'Epinal.
- Michel et Béatrice Colin : Créateurs et hôtes du Camping le clos de la Chaume

* Gaël Staunton tient à remercier Valérie Auroy de L'AVEM pour son accueil dans les Vosges avec Bleu Vert Vosges et

- Catherine Voirin et Lana du Comité départemental des Vosges (CDT 88) Epinal - www.tourismevosges.com

À FAIRE À DEUX PAS :



© Photo Jean-Luc Stadler - Chateau du Haut-Kœnigsbourg

- Visiter le Château du Haut-Koenigsbourg
(Environ 30km de Saint Dié, N 59 par Sainte-Marie-aux-Mines et Lièpvre).
Huit siècle d'histoire.
Edifié au XIIe siècle, le château du Haut-Kœnigsbourg est pendant des siècles le témoin de conflits européens et de rivalités entre signeurs, rois et empereurs : Ponts-levis, salle d'armes, donjon et canons...
Se succèdent les propriétaires : des Habsbourg et l'empereur Guillame II.
Guillaume II va faire de la forteresse un musée du Moyen-Age. Il entreprend la restauration au début du XXe siècle.... le Haut-Kœnisbourg est restauré et inauguré en 1908.
Aujourd'hui pour célébrer le centenaire de cette restauration, toute l'année un programme d'animations culturelles aide à donner toute la portée du château sur l'Histoire.

Artisans de Monuments !
10, 11 et 12 octobre 2008 : charpentiers, maçons, tailleurs de pierre, forgerons... de nombreux corps de métiers du chantiers de restauration. Les compagnons du devoir sont présents pour montrer leur savoir-faire dans la restauration d'un monument historique. Les visiteurs découvriront les différents métiers et à tester les diverses techniques de ces artisans du patrimoine. (En Français, In English,Auf deutscher Sprache).

Visite insolite - Les Cuisines de Guillaume II !
A partir de novembre, et à l'occasion du centenaire les cuisines retrouveront leur ambiance particulière du début du 20e siècle : vaiselle et ustensiles de cuisine des collections.
Le programme est pluriel- le découvrir dans son intégralité : Programme (en français) - Events (in English)

 

 

TOP


Vous pouvez nous contacter en envoyant un mail à l’adresse suivante : contact

© Copyright Irish Eyes - Photos: © The Irish Club